Pret credits

La fiscalité du LMNP (Location Meublée Non Professionnelle)

Le régime fiscal de la location meublée non professionnelle ou LMNP se décline en 2 possibilités. Voir le site pour en connaître toute la finesse et les applications. Le premier régime est dit réel simplifié. Il donne droit à une déduction des frais produits par la mise en exploitation locative d’un bien immobilier donné. Quant au second régime dit micro BIC, il représente l’alternative permettant de jouir d’une défiscalisation sur la moitié des revenus locatifs perçus. Il est à rappeler que le statut de LMNP permet d’investir dans une résidence de vacances. L’investisseur pourra l’utiliser pour son usage personnel durant quelques temps pour chaque année.

Le point sur ces deux régimes

Le régime fiscal du réel simplifié du LMNP permet de prétendre à un retranchement des dépenses générées par l’acquisition et l’exploitation d’un bien immobilier donné. Si la valeur de ces dépenses excède celle des revenus locatifs perçus alors l’investisseur accède à un déficit foncier. Ce dernier viendra se retrancher sur la partie de ses revenus soumise à l’imposition. Opter pour ce statut requiert quelques notions d’administration. Ce choix est à conseiller dans la période de commencement d’une exploitation locative. Il est à rappeler que les dépenses qui peuvent être déduites sont les frais de notaires, la valeur de la garantie contractée pour couvrir le financement, les intérêts du crédit souscrit, les mensualités de l’assurance couvrant l’emprunteur ainsi que celle qui protège les biens immobiliers acquis, l’amortissement aussi bien sur le mobilier que sur l’immobilier, les dépenses générées par la mise en fonctionnement du bien immobilier en question, …

Quant au régime fiscal micro BIC du LMNP, il est non seulement plus facile à comprendre, mais aussi plus adaptée à un investissement locatif meublé. L’investisseur n’aura à retrancher aucun frais, mais il bénéficiera toutefois d’un abattement de 50 %. Cela revient à une défiscalisation appliquée sur la moitié des revenus locatifs perçus par ce contribuable. Ce dernier pourra aussi choisir le régime réel simplifié puis par la suite bénéficier d’un déficit foncier pour passer au régime fiscal micro BIC du LMNP. Cependant, il faut savoir qu’il devra attendre au moins 3 années avant de pouvoir passer au régime micro BIC après que le déficit foncier obtenu ait été appliqué sur les loyers qu’il a perçus.